Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 mai 2017

Noir c'est noir, blanc c'est blanc...

Charlie Macron, Poutine Le Pen, Honoré Daumier, plébiscite

Daumier: Plébiscite, un mot latin qui veut dire oui


L'escroquerie plébiscitaire

Je ne suis pas Charlie Macron, comme on m'enjoint de l'être à longueur de journée, depuis trop longtemps. A la télé, à la radio, dans les journaux, sur internet évidemment, et au Café du Commerce. Le Parti « Socialiste » qui l'a fabriqué de toutes pièces, les Ripoublicains de Sarközy de Nagy Bocsa, Bayrou, les grands patrons, la CFDT, de longues listes de médecins, d'artistes, Obama, beaucoup de ratons-laveurs, et même des copains, sans doute contaminés par ce virus dévastateur de l'unanimisme...
Curieuse conception de la démocratie que celle qui prétend vous dicter votre vote (interdiction absolue de s'abstenir, comme de voter blanc) sans autre argument que celui du barrage à opposer à l'extrême-droite. Sans se préoccuper d'autre chose, comme en 2002 (bis repetita placent)...
Macron lave plus blanc que Poutine Le Pen. Peut-être, et même sans doute. Mais ce trop bon élève, inspecteur des finances sorti de l'ENA dans la botte, n'est qu'un premier de sa classe (de son milieu, si on ne veut pas entendre parler de classe -ou de casse- sociale). Le conformisme intellectuel est la clef des réussites scolaires. Et on ne saurait fonder un quelconque changement sur la mise en œuvre des vieilles recettes des 30 ou 40 dernières années. Années Reagan, Thatcher, Fabius, Tapie, Chirac, Sarkozy, Bolloré, Valls...
Comme au temps de Daumier, prendre pour des cons, des analphabètes (le clamer bien fort à tous les carrefours), les braves gens suspects de vouloir glisser dans l'urne autre chose qu'un bulletin Macron, voilà une attitude bien condescendante, et peut-être bien parfaitement contre-productive...
Je suis allergique à la publicité, et aux plébiscites. M'effraie aussi le vacarme éternel de ces espaces infinis de bêtise crasse. Dimanche je voterai encore plus blanc...

 Charlie Macron, Poutine Le Pen, Honoré Daumier, plébiscite

 

Écrire un commentaire