Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 avril 2017

Déchets ultimes...

Poubelles...


Hier soir, après l'annonce des résultats (provisoires encore, mais programmés) de ce premier tour des présidentielles, j'ai mis sur le trottoir la poubelle à roulettes, contenant nos deux sacs hebdomadaires d'ordures non recyclables. Il n'y a ici qu'une collecte par semaine, et c'est le lundi. Faut pas se tromper de jour, sinon ça pue...
Si cela m'avait été possible, j'y aurais mis aussi les produits frelatés et toxiques que sont Emmanuel Macron et Marine LE PEN, la constitution bonapartiste de la cinquième de nos républiques, les Ripoublicains et ce Parti prétendument « Socialiste », en voie de décomposition avancée, qui a organisé la défaite de son propre candidat.
Mais ce n'est que partie remise, le deuxième tour aura lieu les 11 et 18 juin prochains, ou quand la France s'éveillera. Car même avec les institutions qui sont les nôtres, avec le mode de scrutin qu'on connaît, le Président nécessairement mal élu le 7 mai devra se fabriquer une majorité à sa mesure, composée de tous les vieux crabes de droite et de « gauche » qui squattent les palais de la République depuis des lustres, avec la bénédiction de Rose de Chine et des affairistes de tout poil...

12:44 Écrit par Bruno dans Place publique | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire